BIOGRAPHIE


Il était une fois, un magicien ...

C'est grâce à son père qui était clown musicien, que Chris prit goût au monde du spectacle en se cachant derrière le rideau afin d'observer de plus près les compétences de son père et les regards émerveillés d'un public attentionné.

Un soir de noël, il reçut du Père Noël, une boîte de magie sur laquelle il y avait inscrit Hocus-Pocus ; ce fut pour cet enfant de huit ans, la première formule magique...

Il était persuadé que cette formule le ferait devenir un grand magicien mais il comprit bien vite qu''il ne fallait pas se faire d'illusion et pour un magicien l'illusion n'est que travail.

Vers les dix ans, il s'entraînait tous les soirs oubliant de temps en temps d'étudier ses leçons.

Couvert d'une cape noire et coiffé d'un chapeau haut-de-forme, devant un grand miroir il s'entourait de tout son attirail de prestidigitateur, s'imaginant Mandrake.

Le salon de la maison a souvent été comme un petit théâtre, on amenait une grande malle en bois renfermant mille et un déguisements. On poussait la table sur le coté pour laisser au tapis le rôle de la scène. Sur cette scène de fortune chacun tantôt musicien tantôt musicienne, magicien en herbe ou clown montraient à sa petite famille ses talents artistiques. Ce genre de soirée se terminait généralement devant la cheminée, en chansons.

Deux années se sont écoulées, Chris avait douze ans. Sa boîte de magie était devenue vraiment trop simpliste. Un samedi matin accompagné de ses parents, il partit dans une boutique d'accessoires de magie le Raimoni Circus Magic Shop.

Il sortit de là avec son premier tour de magie professionnel, la guillotine.

Il choisit le nom de Belphégor et fit son premier spectacle dans son ancienne école devant plus de trois cent personnes,

il connut son premier trac. Sur la musique : « A kind of Magic » du groupe mythique Queen, Il fit sa première grande illusion, dans une boîte au décorum pailleté noir et jaune montrée quelques secondes avant, vide, il fit apparaître une femme. Cette mystérieuse première assistante était l'une de ses sœurs, Pascale.

Lors d'une soirée au Cénacle Magique de Bruxelles, il fit la connaissance du clown magicien Harold, Un homme qui cachait derrière son costume à carreaux, un grand cœur. Harold le prit sous son aile. Travaillant les grandes illusions, la magie générale et animale principalement les colombes et les lapins, alliant l'humour à la comédie, se produisant avec des artistes de cirque, fakir, ventriloque, danseuses... ; Chris et son ''parrain artistique'' tournaient dans toute la Belgique et connut aussi le public français et allemand.

Un an plus tard, il inventa un tour de close-up, « le détecteur de cartes » avec un appareil électro-mental qui avait la prédisposition de retrouver une carte choisie d'un spectateur. Il présenta ce tour au concours de prestidigitation organisé par Raimoni le 22 avril 1995 à Bruxelles. Devant les regards de nombreux professionnels tel que Christian Chelman ou Carlos Vaquera, il remporta un diplôme de magie avec le premier prix dans la catégorie close-up.

L'adolescence passée, il cessa de faire des spectacles pour se consacrer à la musique où il est batteur percussionniste dans plusieurs groupes, mais la magie étant toujours sa plus grande passion, il invente et réalise des mises en scène pour les concerts.

1999, étudiant en arts plastique, il s'intéresse à l'histoire de l'art, et se passionne au médiéval et au 17ème siècle.

Dès lors, une idée jaillit, il s'invente un personnage, Le Comte de Risorangis.

Un homme étincelant d'une élégance propre à la bourgeoisie française sous le règne du Roi Soleil.

Chris accompagné de ses partenaires, impressionnent le public avec le spectacle « Laissez-vous bercer entre la magie et le romantisme... » par et une mise en scène incroyable additionnée de costumes d'époque et des grandes illusions déroutantes !

Il fut reconnu l'un des meilleurs magiciens illusionnistes de sa catégorie et eut le 1er le prix de la presse lors du 2éme festival de magie de Tubize, présidé par Fredini, un grand magicien, de renommée internationale.

Mais à nouveau la musique le tire par le bras, il jongle entre spectacles et concerts, pendant un peu moins de cinq ans.

En juin 2004, il se met à l'écriture de nouveaux spectacles et forme une nouvelle équipe.

En 2011, il rencontre Lendy, une artiste cubaine qui a plus d'un tour dans son sac ! Danseuse, modèle photo, musicienne, assistante et partenaire de magie.

En 2O12, il crée "Le Royaume de Medelfica" un collectif d'artistes dans l'ambiance du médiéval fantastique.

Aujourd'hui,

Chris E-Magin est un artiste magicien professionnel.
Il crée et met au point son matériel de scène,

les décors, les costumes, les illusions, les effets et les mises en scène pour vous transporter dans son univers magique et fantastique.